Les corrélats de l’anxiété liée aux statistiques : relations avec l’anxiété spatiale, l’anxiété liée aux mathématiques et le genre

Les corrélats de l’anxiété liée aux statistiques : relations avec l’anxiété spatiale, l’anxiété liée aux mathématiques et le genre

Cliquez sur les boutons pour télécharger l’infographie et la transcription!

Titre: Les corrélats de l’anxiété liée aux statistiques : relations avec l’anxiété spatiale, l’anxiété liée aux mathématiques et le genre

Auteurs: Gibeau, R-M., Maloney, E.A., Béland, S., Lalande, D., Cantinotti, M., Williot, A., Chanquoy, L., Simon, J., Boislard-Pépin, M-A., & Cousineau, D.

Journal: Journal of Numerical Cognition, 9(1), 16-43.

DOI: https://doi.org/10.5964/jnc.8199

Études antérieures:

Des études suggèrent que de nombreux étudiants en sciences sociales et sciences humaines éprouvent de l’anxiété statistiques (c’est-à-dire de la peur ou de l’appréhension à l’égard des statistiques).

L’anxiété statistiques peut être influencée par de nombreux facteurs, notamment le genre et l’anxiété mathématiques.

De faibles compétences spatiales et une forte anxiété spatiale sont associées à une réduction de la performance dans des cours de mathématiques et à une augmentation de l’anxiété mathématiques.

Qu’avons-nous demandé ?

Existe-t-il une relation entre l’anxiété  statistiques et l’anxiété spatiale ?

S’il existe une relation entre ces deux types d’anxiété, l’anxiété mathématiques influence-t-elle cette relation?

Comment avons-nous procédé ?

778 étudiants en sciences sociales et sciences de la santé inscrit à  un cours de statistiques ont été invités à remplir des questionnaires concernant leur anxiété spatiale, leur anxiété mathématiques, leur anxiété statistiques, leur anxiété sociale et leur anxiété générale. Les données ont été analysées à l’aide de corrélations de Pearson, de modèles de médiation et de régressions multiples.

Qu’avons-nous trouvé ?

Nous avons constaté que l’anxiété spatiale, l’anxiété mathématiques et l’anxiété statistiques sont fortement et positivement corrélées.

L’anxiété mathématiques est un médiateur partiel dans la relation entre l’anxiété spatiale et statistiques, ce qui signifie que l’anxiété statistiques peut être prédite par l’anxiété spatiale à travers l’anxiété mathématiques, ainsi que par l’anxiété spatiale directement.

La manipulation mentale dans l’anxiété spatiale semble être le meilleur prédicteur de l’anxiété d’interprétation en statistiques, mis à part l’anxiété mathématiques.

L’effet de genre sur l’anxiété statistiques (anxiété la plus élevée rapportée par les femmes) n’est plus un prédicteur lorsque l’anxiété spatiale est prise en compte dans le modèle.

Message à emporter:

L’anxiété spatiale peut jouer un rôle clé dans le niveau d’anxiété statistiques ressenti par les étudiants en sciences sociales et sciences de la santé.

Malgré le nombre croissant d’études sur l’anxiété statistiques, il existe un besoin accru de  réduire l’anxiété statistiques et l’anxiété spatiale, afin d’améliorer la compréhension et la performance des étudiants. De futures recherches devraient se concentrer sur le développement de nouveaux moyens pédagogiques pour enseigner les statistiques afin de réduire l’anxiété et d’augmenter le niveau de compréhension des étudiants. Une solution possible semble se trouver dans l’amélioration des compétences spatiales.

Présenté par le laboratoire de cognition et d’émotion de Docteure Erin Maloney à l’Université d’Ottawa.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: